Ex Machina

 

« Ne faites jamais confiance à un ordinateur que vous ne pouvez pas balancer par la fenêtre. »

Voici un film qui traite de l’intelligence artificielle, je nomme Ex Machina.
Je vous laisse sur le synopsis, et on se retrouve après 🙂

Synopsis: « À 26 ans, Caleb est un des plus brillants codeurs que compte BlueBook, le plus important moteur de recherche Internet au monde. À ce titre, il remporte un séjour d’une semaine dans la résidence du grand patron à la montagne. Mais quand Caleb arrive dans la demeure isolée, il découvre qu’il va devoir participer à une expérience troublante : interagir avec le représentant d’une nouvelle intelligence artificielle apparaissant sous les traits d’une très jolie femme robot prénommée Ava. »

 

Je tiens à laisser quelques mots sur le réalisateur, un nouveau génie dans le monde du cinéma. En effet Ex Machina est le bébé d’Alex Garland, et c’est son tout premier film réalisé par ses propres soins ! C’est aussi le scénariste de références absolues telles que 28 jours plus tard, Sunshine ou encore la Place. qui à écrit les scénarios de 28 Jours plus tard, bof ? Sunshine ? Déjà pas mal non ? Et surtout un film avec Dicaprio que j’adore, La Plage ! J’avais donc hâte de voir ce qu’il allait nous sortir !

Du côté casting de ce chef-d’oeuvre, nous avons un très bon jeu d’acteurs, malgré quelques expressions incohérentes. Les personnages principaux sont Domhnall Gleeson, accompagné par Alicia Vikander et Oscar Isaac

 

Ce qui fait la particularité de ce film, c’est que l’on assiste tout au long de son déroulement à une série de discussions rythmées de hauts et de bas. Tout ceci dans le but de tester la nouvelle IA (?) que vient de ‘produire’ le patron de BlueBook.

En réalité le film parle pas mal de sens moral au niveau de l’informatique, mais discrètement, ce qui est vraiment bon puisque du coup, il ne cible pas un type de publique en particulier, il évoque quelque chose, si le spectateur s’arrête pour réfléchir, c’est bien, sinon et bien tant pis, on continue le film.

Je vais prendre l’exemple de la confidentialité de données qui à beaucoup fait parler d’elle dernièrement dans l’actualité et qui continuera je pense, dans le film on se retrouve face au patron de BlueBook qui à piraté tous les téléphones de la planète et volé des tas de données au travers de ces téléphones, il dit bien que les opérateurs le savent mais qu’ils ne peuvent rien dire puisque ils font de même. Voilà, une phrase pour traiter, rappeler, évoquer un problème majeur en informatique.

Mais on ne va pas plus loin et on emmerde pas le spectateur avec ça. ce qui est plutôt bien en fait. Et cette pratique sera adapté à quelques thémes.
Je vous laisse les trouver si ça vous amuse :p

 

Revenon au film ! Fin on était déjà en train de parler du film, mais, mais, fin vous avez compris :p
Alors un autre point que j’ai beaucoup apprécié dans ce film, c’est l’esthétique, les plans, c’est sobre, magnifique, de belles couleurs, et ça c’est très plaisant !
Le film évolue en ‘chapitres’ ce qui est plutôt pas mal puisqu’on voit le scénario se déroule et comment dire .. on voit l’enjeu augmenter ? on va dire ça.

Puisqu’attention, petit spoil.

Mais le but de ce film est donc de tester l’IA de savoir si elle a une conscience, et de voir comment elle va évoluer. Mais en réalité et on va le découvrir à la fin que le test de la conscience n’était qu’un prétexte pour voir jusqu’à quel point l’IA serait maligne pour manipuler l’homme qui devait la tester et de pouvoir s’échapper ! Et on va voir que c’est un 100% de réussite pour l’IA ..

Fin du spoil.

Après le problème c’est que je ne peux pas trop vous parler du film sous risque de vous spoil et de vous gâcher le film au complet .. Donc je me tais, j’en ai déjà trop dis :p

Donc comme d’habitude on se quitte sur la bande annonce, et la note.
Note: 4/5. Clairement, on voit que c’est le premier film de ce réalisateur, mais il se débrouille à merveille et nous promet de bons films ! Je ne peux que vous recommander Ex Machina !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *